REGIS Eliane

Language of Report: 
Français
Année du rapport: 
2014
Share My Report With: 
General Public (Including Certified Trainers and Certification Candidates)
A. Environ combien de jours de formation avez-vous cette année?: 
51
B. Briefly list the groups and organizations you worked with this year as a trainer.: 
Education nationale via Association Communication NonViolente France (ACNV) AFFCNV Association des formateurs certifiés Français : (stages tous publics) Conseil général Ile de France Chambre agriculture et Associations Nationales d’agriculteurs et éleveurs Association d’éducateurs Conférences et sensibilisations pour : des centres bouddhistes, associations bénévoles, aumôneries de prisons, ligue des droits de l’homme
C. Approximately how many people did you offer NVC training to this year?: 
230
D. What are you celebrating about your training experiences this year? What was significant for you? What touched your heart?: 
Quand je me mets en lien avec les retours des stagiaires, leurs prises de conscience, leurs joies de la découverte ou de mesurer le chemin parcouru… Je célèbre l’ensemble de mes formations, je suis très nourrie et enrichie, stimulée dans ma motivation à continuer. Je me relie aussi à 2 évènements spécifiques : J’ai co animé avec Véronique Brusorio 3 journées qui précèdent l’entrée dans le parcours de certification. Ce stage se situe dans mon choix de soutenir l’équipe des certificatrices Francophones. J’ai aimé contribuer en témoignant et en aidant les candidats à clarifier leurs intentions, Je me vis comme élément de transmission dans un courant en fidélité aux valeurs du réseau et au rêve de Marshall. Le deuxième a été les 2 journées post ITT « Nous relier au-delà des frontières » au Luxembourg en Novembre. Rencontrer Lucy Leu, Dow Gordon, revoir l’équipe Francophone qui animait l’ITT, rencontre de 14 nationalités, tel avec le board du CNVC, échanger, partager nos questions, visions, gouvernances, pratiques, pédagogies… Tisser des liens, nourrir la réflexion, l’évolution et l’appartenance, me fait chaud au cœur, et certainement, doit être une de mes motivations pour co organiser la rencontre Francophone des référents (des personnes qui sont dans le parcours de certification)
E. Would you share some difficult experiences you had while training this year and how you handled them?: 
Je n’ai pas de souvenir d’expériences difficile lors de formations cette année.
F. How do you teach the spiritual basis of Nonviolent Communication in your workshops and training programs? : 
Je choisis de vivre et de partager une qualité d’être, reliée à l’intention du processus, à la vie, à l’instant présent, à la beauté, à l’interdépendance, au silence, à l’au-delà des mots. La pratique de la célébration qui nourrit la confiance et l’estime de soi au niveau individuel et collectif, nourrissent l’espoir que c’est possible, que chacun peut accéder à ses ressources et à son pouvoir personnel. Partager l’expérience de l’acceptation de soi et des autres sans jugement, vivre une relation de cœur à cœur, le cadeau merveilleux à offrir et recevoir, de toucher l’humanité… ce qui se vit dans ces moments-là, pour moi, fait partie de la spiritualité du processus. Se relier à la joie de contribuer à (se) rendre la vie plus belle. L’apport de Robert, de la plénitude des Besoins, énergie de Vie et de transformation m’a touché et j’aime l’expérimenter et le faire expérimenter lors des stages. L’attention à la respiration, au corps et à ses pensées pour créer des espaces de silence et d’écoute est un soutien précieux pour développer et approfondir la conscience de ce qui est. Je partage dès le premier module aussi les formes de pensées qui sont à l’origine de violence ou de coopération (une éducation coupés ou au service de la vie). Appuis et exemples aussi lors des situations vécues ou racontées par moi ou les participants Je donne aussi des conférences et sensibilisations sur la CNV dans divers milieux spirituels, (principalement Bouddhistes). Je suis également intervenue dans un « café CNV » sur le thème de la CNV et la spiritualité. En France, pays de la laïcité, il est important de porter notre attention et notre vigilance sur ce mot de spiritualité, car nous pouvons être vite étiquetés de « secte »
G. Please describe your social change goals...: 
Sur un plan personnel et interpersonnel: Continuer à travailler sur mes croyances et mes peurs qui peuvent être encore un frein à me déployer ; M’offrir plus d’empathie et oser en demander plus souvent pour me sentir plus en lien avec la joie et le sens de contribuer Au niveau des organisations : Continuer à expérimenter et explorer au niveau de notre réseau CNV national, Francophone, international, une autre manière d’être et de travailler ensemble. Je me sens très concernée dans les domaines du social. Trouver d’autres manières de sensibiliser, partager la cnv, en parallèle, soutien des formations. Observer le pas à pas de ce que je fais Développer de la continuité et du suivi pour plus d’impact (ex les groupes de pratiques en milieu agricoles, mises en lien et réseaux sur une région (Bourgogne) Le théâtre : Conférence spectacle et théâtre interactif dans les écoles, villes, entreprises, hôpitaux pour sensibiliser des personnes qui ne viendraient jamais dans des formations, et/ ou contribuer aux dialogues sur des thèmes spécifiques (l’interculturel et l’éthique médicale, le dialogue adolescents/adultes ; jeunes entre eux …). Ma conviction, et les retours des collègues et du public vont dans ce sens : C’est une manière très vivante et efficace de partager et sensibiliser. Cette année, encore, nous sommes toujours en parenthèse car nous n’arrivons plus à trouver le temps : J’accueille avec un peu de tristesse et bienveillance cette réalité, et garde espoir de reprendre plus tard avec une équipe plus réduite
J. Please describe your efforts to create, or join, an NVC circle or organization.: 
Je vais à nos réunions du cercle de formateurs de France (2 fois, 4 jours par an). Je fais toujours partie du bureau (board) du cercle des formateurs certifiés, constitué en association depuis juin 2013 nous sommes 4 : Françoise Keller, Pascale Molho, Thierri Mourman et moi-même. Nous avons une conférence téléphonique mensuelle, avons chacun la responsabilité de dossiers en lien avec les axes prioritaires validés lors de nos rencontres annuelles. Je célèbre notre maturité, fluidité dans nos échanges, coordination des projets. Je participe aussi à la vie de l’association ACNV (qui regroupe des stagiaires et des formateurs) en participant à des conférences téléphonique entre les 2 bureaux de ces associations pour réfléchir à la clarification des interfaces de nos associations, également en participant à l’assemblée générale annuelle. J’ai participé pour la 3me fois en témoignant à un café cnv, à Paris, sur le thème de CNV et spiritualité ; Proposer des ateliers de sensibilisation dans le cadre du salon zen, coordonné par Caroline Ader Lamy. (Cette expérience est riche aussi car elle nourrit les liens entre des formateurs, bénévoles, candidats à la certification) Je participe à des séances d’Intervision avec les formateurs de la région parisienne. Cette année, encore, nous avons plus de difficulté à nous retrouver, je suis déçue parce que c’est un enrichissement personnel qui permet de construire du « Nous ». Avec 2 autres formatrices, je suis en lien avec l’équipe A certif (certification Francophone) pour voir comment les soutenir : Enquête auprès des formateurs, organisation d’une rencontre francophone sur le thème de référents en juin 2014
K. Summarize participants’ evaluations, and how their feedback resulted in new learning or growth for you this past year.: 
Je ne crois pas qu’il y ait un apprentissage particulier, c’est plus un approfondissement dans cette qualité d’être dans la relation avec la prise en compte des besoins individuels et collectifs. Dans l’accueil du présent tout en gardant la vision et le sens de l’ensemble. Les retours que j’ai, est que j’enseigne déjà par ma manière d’être et de vivre les relations avec chacun et le groupe. Partager le processus dans un équilibre entre les besoins de compréhension du mental et d’expérimentation du vécu. Les temps de partage, les temps de jeux de rôle, d’explorations des situations, temps d’apports. J’ai des retours sur ma clarté, de vivre une qualité d’apprentissage et d’être ensemble, d’échanges en profondeur et authenticité dans un climat de confiance sans jugements, l’importance du corps et du jeu, des pratiques de pleine conscience qui contribuent à l’intégration de la posture et du processus de la CNV. J’observe que je ralentis de plus en plus, et le corps, l’écoute du ressentis, la conscience du geste et de la posture continue à prendre de plus en plus de place.
L. What are your current growing edges or challenges as a trainer that you will be working on in the future?: 
Je me sens plutôt en décroissance, j’ai fait le choix de diminuer de moitié mes activités de stages tous publics dès début 2015, pour prendre soin de mon rythme et explorer d’autres manières (que les formations) de contribuer au changement social Me vivre plus en tant qu’actrice du changement social plus que formatrice
M. If you found opportunities to work with other trainers this year, please share the most meaningful experiences for you.: 
Cf réponses aux questions I
N. Is there anything else you would enjoy sharing with the CNVC network?: 
J’ai apprécié participer au processus Synanim Quand je vois qu’une des conditions de participation aux groupes de travail, ensuite, est l’anglais, je suis triste, car je pense que les Francophones, en tous cas je peux parler pour la France, a beaucoup à partager à partir de son expérience, notamment en lien avec la gouvernance
Print

The Center for Nonviolent Communication
9301 Indian School Rd NE Suite 204
Albuquerque, NM 87112-2861 USA
Tel: +1.505.244.4041 | Fax: +1.505.247.0414 | US Only: 800 255 7696

NEW fundraising opportunity for US residents.