Jean-François Lecocq

Language of Report: 
Français
Année du rapport: 
2013
Share My Report With: 
General Public (Including Certified Trainers and Certification Candidates)
A. Environ combien de jours de formation avez-vous cette année?: 
25
B. Briefly list the groups and organizations you worked with this year as a trainer.: 
B. LISTEZ BRIEVEMENT LES GROUPES ET ORGANISATIONS AVEC QUI VOUS AVEZ TRAVAILLE CETTE ANNEE EN TANT QUE FORMATEUR : Handicapés; Groupes hétérogènes le plus souvent, homogènes quelquefois, dans le cadre de l'éducation permanente; Université de Paix.
C. Approximately how many people did you offer NVC training to this year?: 
250
D. What are you celebrating about your training experiences this year? What was significant for you? What touched your heart?: 
D. QUE SOUHAITEZ-VOUS CELEBRER A PROPOS DE VOS FORMATIONS CETTE ANNEE ? QU'EST-CE QUI A ETE SIGNIFICATIF POUR VOUS ? QU'EST-CE QUI A TOUCHE VOTRE COEUR ? : 
J’ai pris la décision de diminuer quelque peu le volume de mes formations. Je suis heureux d’avoir pris cette décision car cela me permet d’avoir plus de temps pour l’intériorité. Dans le même sens, c’est avec une émotion particulière que nous avons célébré, le 3 juin 2013, la fin en même temps que le 15e anniversaire de la vie du groupe de pratique que j’animais depuis le 27 janvier 1998. Sans doute un des plus vieux groupe de pratique CNV qui ait jamais existé ! De nombreuses personnes ont eu l’occasion d’y aborder des défis de leur vie avec l’éclairage de la CNV. Une autre célébration a été celle du 20e anniversaire de la CNV en Belgique le 1er mai 2013 devant un nombreux public à Louvain-La-Neuve. A cette occasion, j’ai eu l’élan de mener à bien l’écriture d’une plaquette sur l’histoire de ces 20 ans de CNV dans notre petit pays. Suite aux feed back reçus depuis, j’ai eu encore l’énergie de travailler à une 2e édition, entièrement revue et corrigée, destinée plus spécialement aux différents organismes d’archivages historiques comme le CEGES et le CRISP à Bruxelles ou encore le Mundaneum à Mons… Ce fut un travail de bénédictin mais j’ai eu plaisir à m’atteler à ce travail de mémoire. J’ai aussi eu l’élan d’accepter de parrainer une nouvelle candidate à la certification. C’est un plaisir pour moi de la voir progresser sur ce chemin avec un bel enthousiasme mais aussi avec rigueur et conscience.
E. Would you share some difficult experiences you had while training this year and how you handled them?: 
E. VOULEZ-VOUS PARTAGER QUELQUES EXPERIENCES DIFFICILES QUE VOUS AVEZ RENCONTREES DURANT VOS FORMATIONS ET COMMENT VOUS LES AVEZ GEREES ? : J’ai remarqué que le terme « sentiment », traduction littérale du terme anglais « feeling », était quelque fois mal compris en français. Aussi, depuis 2010, j’utilise le terme « ressenti » qui a un sens beaucoup plus large (sensation, émotion, sentiment, intuition…) et je remarque que cela est beaucoup plus clair et riche d’un point de vue pédagogique.
F. How do you teach the spiritual basis of Nonviolent Communication in your workshops and training programs? : 
F. COMMENT TRANSMETTEZ-VOUS CONCRETEMENT LES FONDEMENTS SPIRITUELS DE LA CNV DANS VOS FORMATIONS ? : Depuis toujours, la spiritualité est à la base de ma motivation à utiliser et transmettre l’approche de la CNV au service de la vie en soi et autour de soi. D’une part, m’adressant à des publics très différents, je veille à utiliser une façon universelle de la transmettre, c’est-à-dire qui ne soit pas réductible à une spiritualité particulière. D’autre part, avec ma collègue Sœur Marie-Jacques Stassen, nous avons créé et, depuis 2008, animé régulièrement une formation d’approfondissement originale intitulée « Spiritualité et Communication Nonviolente », pour approfondir ce sujet qui nous inspire beaucoup tous les deux dans notre vie quotidienne.
G. Please describe your social change goals...: 
II. VOTRE CONNEXION AVEC LA VISION, LA MISSION ET LES BUTS DU CNVC G. S'IL VOUS PLAIT, DECRIVEZ VOS OBJECTIFS DE CHANGEMENT SOCIAL ? : 
 Changer le monde, un dialogue à la fois. Dans le monde tant intérieur qu’extérieur, là où la conscience progresse, la violence régresse.
J. Please describe your efforts to create, or join, an NVC circle or organization.: 
J. S'IL VOUS PLAIT, DECRIVEZ VOS EFFORTS POUR CREER OU REJOINDRE UNE EQUIPE CNV OU L'ORGANISATION CNV : Plus que jamais pour moi, quelles que soient les difficultés rencontrées, deux axes restent prioritaires et incontournables : d’une part, celui de la collaboration avec mes collègues de la Concertation des formateurs (belges) pour la CNV ainsi qu'avec ceux de la francophonie ; d’autre part, celui du lien avec le CCNV.
K. Summarize participants’ evaluations, and how their feedback resulted in new learning or growth for you this past year.: 
III. APPRENTISSAGE CONTINU – Renseignements pour le soutien mutuel et l'inspiration. K. RESUMEZ LES EVALUATIONS DE VOS PARTICIPANTS, ET COMMENT ELLES ONT CONTRIBUE A VOTRE APPRENTISSAGE CETTE ANNEE : Les feed-back reçus des participants soutiennent ma motivation à continuer à vivre et partager l’art de la CNV tant que Dieu me prête vie. J’en suis plein de gratitude.
L. What are your current growing edges or challenges as a trainer that you will be working on in the future?: 
L. QUELS SONT VOS BUT DE CROISSANCE, VOS DEFIS EN TANT QUE FORMATEUR QUE VOUS ALLEZ TRAVAILLEZ ? : Continuer à vivre tous mes pleurs et toutes mes joies. Continuer à saisir l’une ou l’autre occasion de formation permanente. Présence au ressenti profond de chaque instant de vie.
M. If you found opportunities to work with other trainers this year, please share the most meaningful experiences for you.: 
M. SI VOUS AVEZ EU L'OCCASION DE TRAVAILLER AVEC D'AUTRES FORMATEURS CETTE ANNEE, S'IL VOUS PLAIT, PARTAGEZ LES EXPERIENCES LES PLUS SIGNIFICATIVES POUR VOUS : Travaillant souvent en équipe, j’apprécie toujours l’enrichissement qui en résulte, non seulement pour moi, mais aussi pour les participants.
N. Is there anything else you would enjoy sharing with the CNVC network?: 
N. Y A-T-IL AUTRE CHOSE QUE VOUS AIMERIEZ PARTAGER AVEC L'ORGANISATION DU CCNV ? : 
Ma profonde gratitude. J'ai plaisir à célébrer aussi le fait - qui pour moi n'est pas un hasard - que le siège du CCNV (Albuquerque) se trouve tout près du site de Stardreaming, au sud de Santa Fé, où les 13 grands-mères indigènes (Thirteen Grandmothers) qui conseillent le monde ont eu l'occasion de se réunir pour la construction d'un monde réellement nouveau où nous serons tous capables de partager l'unité de nos coeurs et de nos esprits.
Print

The Center for Nonviolent Communication
9301 Indian School Rd NE Suite 204
Albuquerque, NM 87112-2861 USA
Tel: +1.505.244.4041 | Fax: +1.505.247.0414 | US Only: 800 255 7696

NEW fundraising opportunity for US residents.