Jean-Baptiste NDIKURIYO

Language of Report: 
Français
Year of Report: 
2010
Share My Report With: 
General Public (Including Certified Trainers and Certification Candidates)
A. Approximately how many training days did you have this year?: 
45
B. Briefly list the groups and organizations you worked with this year as a trainer.: 
- Eglise Catholique du Burundi: Directeurs d'Ecoles Secondaires et Foctionnaires de l'Etat - Conseil Interconfessionnel du Burundi: Responsables des Confessions religieuses - Hope for Burundi asbl: Membres de l'asbl et des partis politiques - Union Européenne: Projet d'Encadrement des enfants exploités et victimes de la traite au Bénin - Réseau pour la Gestion Non-Violente des Conflits (RE-GENOVICO) au Niger - RE-GENOVICO Mali - Projet d'Appui à la Décentralisation des Communes de Ngozi au Burundi (PAD) - Groupe Scolaire de Kansi au Rwanda: Enseignants du Primaire et du Secondaire - Candidats formateurs en CNV de la R.D.Congo, du Rwanda et du Burundi
C. Approximately how many people did you offer NVC training to this year?: 
449
D. What are you celebrating about your training experiences this year? What was significant for you? What touched your heart?: 
- La joie et l'enthousiasme des participants qui découvrent la CNV pour la première fois - L'ouverture dans le partage de ce que la CNV réveille en eux - La soif d'approfondir les connaissances et le savoir-faire acquis en CNV - Le lien que les participants établissent entre la vision de la CNV et leurs propres rêves - La diversité des origines, des opinions et des âges qui constitue une richesse à partager - La transformation qui s'opère chez les participants au rythme de la découverte de l'outil de la CNV - Ma transformation personnelle à travers les formations que j'anime.
E. Would you share some difficult experiences you had while training this year and how you handled them?: 
- Quelques résistances de certains participants qui se sentent "bousculés" dans leurs habitudes et qui ont peur des transformations qui risquent de s'opérer dans leur vie et dans leur mode de fonctionnement: Gestion de cette difficulté par l'écoute et l'accueil du vivant qui est là, de cette peur d'une nouvelle vision. J'exprime ma confiance qu'ils pourront être rassurés au fur et à mesure qu'ils découvrent et vivent en profondeur l'outil de la CNV. - Forte tendance à rester dans les analyses et à s'enfermer dans le mental chez les groupes des étudiants et des gens qui ont fait des études universitaires: Gestion par le rappel de l'importance des 4 composantes de la CNV, de la vigilance à avoir pour partir des situations concrètes et les approcher en se focalisant sur les sentiments qu'ils éprouvent et les besoins nourris et non nourris dans ces situations. - Malaise ressenti par certains participants par rapport à quelques imperfections liées à l'organisation des formations: problèmes de communication par téléphone ou internet, problèmes de transport, problèmes des infrastructures d'accueil, problèmes financiers, ponctualité...: Gestion par l'écoute du malaise et des besoins non satisfaits dans la vie du groupe et la marche de la formation, mise en place d'un espace de temps pour exprimer les propositions à envisager pour améliorer la situation, les bonifier et prendre des décisions. J'en profite pour inviter les participants à se sentir libres pour exprimer leur ressenti à tout moment: le droit au stop.
F. How do you teach the spiritual basis of Nonviolent Communication in your workshops and training programs? : 
- J'invite les participants et moi-même à contempler notre beauté intérieure qui nous relie à l'énergie divine et nourrit notre harmonie et notre paix intérieures. - J'insiste sur le fait que la CNV sert à développer la bienveillance envers soi, afin de remplacer la violence envers soi par la compassion. - J'appelle chacun à être attentif et vigilant sur le fait que nos erreurs (ou nos "fautes") nous montrent nos limites et nous invitent à grandir. En cas d'erreur, nous pouvons utiliser le processus du deuil en CNV en nous reliant aux besoins insatisfaits qui naissent d'actes passés que nous regrettons, ainsi que celui du pardon en CNV qui consiste à nous relier au besoin que nous tentions de satisfaire par les actes que nous regrettons à présent, au lieu de nous emprisonner dans les jugements moralisateurs envers nous-mêmes. - Je propose à chacun d'entreprendre des actions motivées non par la honte et la culpabilité qui mènent à une forme de haine de soi, mais par le désir humain, l'énergie vitale de contribuer à la vie et au bien-être de soi et de l'autre, de rendre la vie plus belle. C'est ce que Marshall appelle "ne rein faire si ce n'est par jeu".
G. Please describe your social change goals...: 
- Améliorer mes relations avec moi-même par l'écoute et l'accueil de ce qui est vivant en moi, afin de transformer mes vieux schémas de pensée et d'action en une conscience CNV au service de la vie. - M'impliquer dans des projets de sensibilisation par des conférences et des séminaires d'introduction en CNV au Burundi, au Rwanda,au Bénin, au Niger et au Mali. - Contribuer à amener la conscience CNV chez les électeurs burundais en vue de les aider à mieux préparer les élections démocratiques et à comprendre le système de pensées qui est à la base de ses problèmes et à reprendre son propre pouvoir. - Créer des groupes de pratique et les accompagner en vue de soutenir l'approfondissement de la pratique de l'outil et de la technique de la CNV. Comment je vois mon travail de changement social en harmonie avec la vision, la mission et le but du CNVC? - Mon rêve à long terme pour un monde empli de systèmes servant la vie: contribuer à amener et/ou renforcer la conscience CNV au Burundi, dans la région des grands lacs d'Afrique et dans les autres pays d'Afrique, ceci en lien avec mon choix de travailler dans les pays précités qui est devenu une réalité à partir du 16 juillet 2008, en vue de promouvoir et diffuser la CNV à partir des structures de la base jusqu'au sommet. - Amener la CNV dans les écoles, les prisons, les maisons de formation religieuse, les mouvements de jeunes, les services des diverses confessions religieuses, les orphelinats, les centres des jeunes, les centres d'accueil des enfants de la rue, les partis politiques, les camps militaires, les corps de police, les services de santé, les organisations non gouvernementales, les associations de la société civile et certaines entreprises publiques et privées.
J. Please describe your efforts to create, or join, an NVC circle or organization.: 
H. MES EFFORTS POUR CREER OU REJOINDRE UN CERCLE OU UNE ORGANISATION DE CNV - Je suis membre fondateur et président du Cercle Burundais pour la CNV "CEBU- REMESHA AMAHORO" asbl en sigle, ce qui veut dire "Contribuons pour la consolidation de la paix" au Burundi. - Je suis membre fondateur et second lien du Cercle Afrique pour la CNV. Ce cercle a plusieurs projets de promotion et de diffusion de la CNV en Afrique: Cameroun, République Démocratique du Congo, Burundi, Rwanda, Sénégal, Burkina Faso, Togo, Bénin, Niger, Mali... - Je suis membre fondateur de l'AISBL Réseau Francophone de la CNV (RF-CNV). - Je suis membre fondateur de l'Association de Communication Non-Violente de Belgique Francophone (ACNV-BF) COMMUNAUTE CNV/ JOIES ET DEFIS: J'appartiens à plusieurs communautés CNV: - Communauté mondiale: j'ai des liens d'amitié et de coopération avec un certain nombre de formateurs anglophones (USA) et francophones (France, Suisse, Belgique) qui m'offrent du soutien et de l'empathie quand j'en ai besoin. Leur contribution financière me permet de payer les frais d'organisation de certaines activités de CNV en Afrique et parfois le loyer mensuel du bureau de notre asbl. - Communauté Francophone(RF-CNV): je participe aux réunions de partages d'expériences du Cercle Général et du Cercle des Régions. Ce réseau a le rêve de soutenir les projets d'activités de CNV dans les pays francophones, et l'Afrique pourra sans doute en bénéficier. - Communauté Belge: j'appartiens au Cercle des Formateurs Belges pour avoir vécu 10 ans en Belgique et évolué dans ce cercle. J'ai beaucoup de liens d'amitié, de co-création, de collaboration et de coopération: dons de livres pour l'Afrique, livres de CNV à vendre en Afrique, soutiens financiers... - Communauté africaine: Le Cercle Afrique rassemble quelques formateurs et amis de la CNV en Afrique. Notre souci est de développer ensemble des projets de promotion et de diffusion de la CNV en Afrique, notamment le projet de formation de formateurs. Nous essayons de répondre à quelques demandes d'animtion de formations dans certains pays africains: R.D. du Congo, Burundi, Rwanda, Togo, Bénin,Niger, Mali... - Communauté burundaise: Le Cercle Burundais pour la CNV a vu le jour en Novembre 2008. Les membres du Cercle se rencontrent régulièrement pour planifier les activités de CNV, partager les expériences vécues et évaluer leurs actions. JOIES ET DEFIS: - Joie et fierté de voir l'enthousiasme, l'ouverture, l'honnêteté, la générosité, l'implication de bon nombre de collègues dans la construction du réseau de la CNV: Burundi, Afrique, Réseau Francophone et Mondial. - Défi en ce qui concerne l'écoute et le respect des points de vue et des propositions des collègues en vue d'une bonification et d'un consentement au moment de la prise de décision. - Défi également au niveau de l'organisation et de la concertation pour mettre en place une activité: patience et vigilance dans la consultation et la prévision du matériel et des infrastructures utiles. - Défi pour recréer le lien avec un formateur du Cercle Burundais qui a coupé les liens avec moi et les autres membres du cercle: il ne vient pas aux réunions de concertation et il est difficile de le joindre au téléphone.
K. Summarize participants’ evaluations, and how their feedback resulted in new learning or growth for you this past year.: 
- De manière générale, les participants ont apprécié l'outil de la CNV et la méthodologie utilisée, la simplicité et l'humilité. - Ils aimeraient une meilleure organisation des formations. - Ils demandent des formations d'approfondissement, car les 3 jours d'Introduction à la CNV ne leur permettent pas d'expérimenter suffisamment la pratique de l'outil. - Ils s'engagent à faire de la CNV un lieu d'inspiration pour leur vie et leurs projets: consolidation de la paix en eux et autour d'eux. - Ils déplorent leur manque de moyens financiers pour acheter les livres de CNV en vue d'approfondir les connaissances acquises. - Ces évaluations m'ont amené à m'interroger sur l'organisation des formations et la façon d'améliorer celle-ci. De plus elles m'ont invité à offrir l'un ou l'autre livre à l'un ou l'autre participant selon les possibilités financières. J'ai aussi demandé du soutien de la part des formateurs francophones en termes de contributions sous forme de dons de livres et ces dons ont été fort apprécié par les participants bénéficiaires qui m'ont demandé d'exprimer leur profonde gratitude aux donateurs.
L. What are your current growing edges or challenges as a trainer that you will be working on in the future?: 
- Formation continue en vue d'amener la conscience CNV dans le secteur du développement rural. - Traductions des documents et des livres de CNV en Kirundi, langue nationale du Burundi. Plus de 90 % des Burundais n'ont pas fréquenté l'école secondaire, et par conséquent ils ne parlent ni ne lisent le français. - Le plus grand défi consiste dans la récolte des fonds pour développer et accompagner les activités de promotion et de diffusion de la CNV au Burundi et en Afrique. La majorité des participants ne sont pas en mesure de payer le coût des formations. Nous créerons des activités d'autofinancement pour générer des fonds permettant aux plus démunis d'accéder aux formations. Nous comptons sur le Réseau de la CNV pour ce soutien financier. - L'autre défi non moins important réside dans la formation des formateurs. Nous aurons besoin d'un renfort des formateurs du réseau pour relever progressivement ce défi.
M. If you found opportunities to work with other trainers this year, please share the most meaningful experiences for you.: 
Je n'ai pas eu cette opportunité. Le seul formateur qui pouvait travailler avec moi a choisi de faire cavalier seul.
N. Is there anything else you would enjoy sharing with the CNVC network?: 
4. AUTRE CHOSE QUE VOUS AURIEZ DU PLAISIR A PARTAGER AVEC LE RESEAU DU CNVC - Ma profonde gratitude pour tous les gestes d'amitié et de soutien financier posés par certains formateurs du Réseau CNV. - J'aimerais savoir ce que le "Projet Afrique" au sein du CNVC est devenu et proposer la relance et la redynamisation du projet. - Difficulté de rester en lien avec le réseau à cause des coupures d'électicité et des difficultés de connexion internet.
Print

Comments

Comment viewing options

Select your preferred way to display the comments and click "Save settings" to activate your changes.

What about CNVC Africa Project?

I would like to know the actual situation about CNVC Africa Project.
Ndikuriyo Jean-Baptiste

ACCORD

LISTE D'AIDE-MEMOIRE DE L’ACCORD AVEC LES FORMATEURS/TRICES En mettant cet accord sur la page « insidecnvc » je donne mon consentement à : OUI___ 1. fournir mon rapport de formateur/trice, la liste d’aide-mémoire signée ainsi que 10% de mes revenus CNV en tant que redevance de formateur/trice au CNVC d’ici au 1er avril 2009/2010. (Si mes revenus ont été inférieurs à 3000 USD, ma commission est de 300 USD. Pour ceux dont la certification est postérieure à janvier 2008/2009, la commission minimum est de 25 USD pour chaque mois durant lequel vous avez été certifié/e en 2008/2009). OUI___ 2. animer les formations en CNV de façon distincte, clairement séparée d'autres formes d'enseignements ; OUI___ 3. autoriser le CNVC à utiliser des photos de moi à des fins promotionnelles et sur le site web ; OUI___ 4. informer les participants à mes séminaires qu’ils peuvent contacter le CNVC pour être inclus dans son fichier et qu’ils peuvent souscrire au bulletin par internet « Network News » en s’inscrivant à : http://www.cnvc.org/egroups.htm ; OUI___ 5. utiliser la liste d’adresses du CNVC seulement pour mes propres activités promotionnelles en CNV ; OUI___ 6. imprimer le logo du CNVC ainsi que les coordonnées du CNVC sur la page de garde du matériel didactique de CNV que je distribue et m'abstenir d'utiliser le terme 'girafe' ou l'image d'une girafe sur tout matériel imprimé ; OUI___ 7. me montrer disposé/e à partager mon matériel didactique avec le CNVC et avec d'autres formateurs/trices certifié(e)s ; OUI___ 8. donner aux participant(e)s de mes séminaires la possibilité d'évaluer mes formations, fournir (dans le cadre de mon rapport annuel) un résumé de ces évaluations au CNVC ainsi qu'une description de ce que j'ai appris à travers ce processus d'évaluation ; OUI___ 9. trouver des occasions pour approfondir mon savoir-faire et mon aptitude à vivre la conscience CNV de l'empathie et de l'honnêteté ; OUI___10. me conformer aux Lignes directrices éthiques du CNVC ; OUI___11. agir de façon à ce que tout/e formateur/trice certifié/e par le CNVC puisse se servir librement de l'expression « Communication NonViolente » ainsi que des traductions de cette expression dans toutes les langues ; OUI___12. me mettre en rapport avec les formateurs et communautés CNV (selon la liste reprise sur le site web du CNVC) avant de faire un travail CNV dans leur région, à des fins d'harmonisation des calendriers, de collaboration et de bonnes relations ; OUI___13. me considérer comme un formateur/trice certifié/e du CNVC, en affirmant mon engagement à celui-ci ; OUI___14. créer/pousuivre un plan de changement social, en collaboration avec un cercle pour du soutien mutuel.
Ndikuriyo Jean-Baptiste

The Center for Nonviolent Communication
9301 Indian School Rd NE Suite 204
Albuquerque, NM 87112-2861 USA
Tel: +1.505.244.4041 | Fax: +1.505.247.0414 | US Only: 800 255 7696

NEW fundraising opportunity for US residents.