La Communication NonViolente est…

La Communication NonViolente est parfois appelée communication consciente ou empathique. Son but est de :
  1. Tisser des liens sur le plan humain encourageant les échanges venant du cœur.
  2. Mettre sur pied des structures gouvernementales et civiles qui favorisent de tels échanges.
Utiliser la CNV implique :

- un savoir-faire en communication qui développe une bienveillance relationnelle et une conscience que notre bien-être est lié à celui d’autrui, une utilisation du pouvoir qui motive à travailler ensemble pour satisfaire les besoins de tous.

Cette approche de la communication met l’accent sur la compassion en tant que motivation de nos actions, plutôt que sur la peur, la culpabilité, le jugement, la contrainte, la menace ou la justification d’une punition. En d’autres termes, il s’agit d’obtenir ce que nous voulons pour des raisons que nous ne regretterons pas ultérieurement. La CNV n’est PAS destinée à obtenir des gens qu’ils fassent ce que nous voulons. Elle est destinée à établir une qualité de lien qui permette la satisfaction des besoins de chacun à partir d’un élan de compassion.

Le processus de la CNV nous encourage à nous concentrer sur nos observations (et celles d’autrui), en les séparant de nos interprétations et de nos jugements ; à faire le lien entre nos pensées et nos sentiments et les besoins ou valeurs humain(e)s qu’ils révèlent (par exemple, protection, soutien, amour) ; enfin à être au clair sur ce que nous aimerions pour satisfaire ces besoins. Ce savoir-faire nous aide à traduire un langage de critiques, de réprimandes et d’exigences en un langage de besoins humains – un langage vivant qui nous relie consciemment aux qualités universelles qui « palpitent » en nous pour entretenir et augmenter notre bien-être. Il met notre attention sur les actions que nous pourrions entreprendre pour rendre ces qualités plus manifestes.

Devenir compétent/e en Communication NonViolente nous aide à gérer les obstacles à la communication les plus importants, tels que les exigences, les diagnostics et les reproches. Dans les formations en CNV, nous apprenons à nous exprimer honnêtement sans agressivité. Ceci contribue à réduire la probabilité d’avoir à affronter la réaction défensive des autres. Le processus de la CNV nous aide à formuler des demandes claires. Il nous apprend à recevoir des messages critiques et hostiles sans les prendre personnellement, sans nous soumettre ou perdre l’estime de nous. Ce savoir-faire s’avère utile en famille, avec nos amis, élèves, subordonnés, directeurs, collègues de travail et clients, aussi bien que dans nos dialogues intérieurs.

Retour au haut de la page

Les compétences en Communication NonViolente

La Communication NonViolente propose l’acquisition de compétences pratiques et concrètes pour rendre manifeste notre intention de vivre des échanges bienveillants. Ces échanges s’appuient sur la conscience de notre interdépendance et de la puissance que nous pouvons déployer les uns avec les autres. Etre compétent/e en CNV signifie :
  1. Etre capable de faire la différence entre observer et évaluer ; d’observer avec attention ce qui se passe, sans évaluer, et de relever avec précision les comportements et conditions qui nous affectent.
  2. Etre capable de faire la différence entre sentiment et pensée, en parvenant à identifier et à exprimer nos états émotionnels intérieurs sans formuler de jugement, critique, blâme ou manifester une volonté de punir.
  3. Etre capable de contacter les besoins ou valeurs humain(e)s universel(le)s en nous (par exemple, la subsistance, la confiance, la compréhension), satisfait(e)s ou non, en relation avec ce qui se passe et ce que nous ressentons.
  4. Etre capable de demander ce que nous aimerions d’une manière qui transmette clairement et spécifiquement ce que nous voulons (plutôt que ce que nous ne voulons pas) et qui soit vraiment une demande, plutôt qu’une exigence (une exigence tenterait de motiver, même subtilement, à partir de la peur, de la culpabilité, de la honte, de la contrainte, etc. plutôt qu’à partir d’une envie ou d’un élan du cœur).
Ces compétences insistent sur la prise de responsabilité personnelle de nos actes et des choix que nous faisons lorsque nous répondons à autrui, de même que sur la façon dont nous pouvons contribuer à des relations basées sur la coopération et la collaboration.

Avec la CNV, nous apprenons à écouter nos besoins et ceux d’autrui plus profondément, à identifier et à exprimer clairement ce qui « est vivant en nous ». Lorsque nous nous efforçons de clarifier ce qui est observé, ressenti, ce dont nous avons besoin et ce que nous voulons, plutôt que de poser des diagnostics et de juger, nous découvrons la profondeur de notre propre compassion. Par cette accentuation de l’écoute profonde – de nous-mêmes comme des autres – la CNV encourage le respect, l’attention et l’empathie et engendre un désir réciproque de donner à partir du cœur. La forme est simple et, cependant, puissante et transformatrice.

Fondée sur la conscience, le langage, des compétences en communication et une utilisation du pouvoir qui nous permettent de rester humains même dans des conditions pénibles, la Communication NonViolente ne contient rien de nouveau : tout ce qui en fait partie est connu depuis des siècles. L’intention est de nous rappeler ce que nous savons déjà – à savoir de quelle manière nous, les êtres humains, sommes supposés nous relier les uns aux autres – et de nous aider à vivre d’une manière qui manifeste concrètement ce savoir.

 L’utilisation de la CNV ne requiert pas que les personnes avec lesquelles nous communiquons soient formées en CNV ou même motivées à être dans une relation bienveillante vis-à-vis de nous. Si nous suivons les principes de la CNV, avec pour seule intention celle de donner et de recevoir avec cœur, et que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour faire savoir aux autres que c’est tout ce qui nous motive, ils nous rejoindront dans ce cheminement et, en fin de compte, nous serons capables de nous répondre les uns les autres avec bonté.  Même si cela peut prendre du temps, notre expérience est qu’inévitablement la compassion s’épanouit lorsque nous restons fidèles aux principes et au processus de la Communication NonViolente.

(Adapté du livre « Les Mots sont des fenêtres (ou des murs) – Introduction à la Communication NonViolente » par Marshall B. Rosenberg aux éditions Jouvence)

 (Voir aussi : {English} The Spiritual Basis of Nonviolent Communication, {Español} Las Bases Espirituales de la Comunicación No Violenta, {Français} Les Bases spirituelles de la Communication NonViolente)

 

 

 
Votre notation : Aucun Moyenne : 2.4 (12 votes)

The Center for Nonviolent Communication
9301 Indian School Rd NE Suite 204
Albuquerque, NM 87112-2861 USA
Tel: +1.505.244.4041 | Fax: +1.505.247.0414 | US Only: 800 255 7696

NEW fundraising opportunity for US residents.